Comment comptabiliser le salaire net sur la fiche de paie ?

Comment comptabiliser le salaire net sur la fiche de paie ?

 

Tout d’abord, pour comptabiliser le salaire net, il est nécessaire de débiter un ou plusieurs comptes de charges. Vous pourrez utiliser l’un des comptes suivants pour détailler ces charges :

  • 6411 « Rémunération du personnel – Salaires, appointements »
  • 6412 « Rémunération du personnel – Congés payés »
  • 6413 « Rémunération du personnel – Primes et gratifications »
  • 6414 « Rémunération du personnel – Indemnités et avantages divers »

Plus simplement, vous pourrait débiter uniquement le compte de charge 641 « Rémunération du personnel » car vous créditerait dans tout les cas le compte 421 « Personnel – Rémunération dues ». ce sera ainsi dans ce compte qu’il faudra saisir le montant à payer à votre salarié autrement dit son salaire net à payer. Sur la fiche de paie, le salaire net est très souvent indiqué en bas de la fiche. Ce montant est souvent présent dans un encadrer, en gras en face de la mention « Net à Payer » sur la majorité des logiciels de paie. Le calcul du salaire net est obtenu en retirant les charges salariales du salaire brut.

 

Quelles écritures comptables pour les charges salariales ?

 

L’enregistrement des charges salariales doit se faire en créditant les comptes suivants :

  • 431 « Sécurité Sociale »
  • 4372 « Mutuelles »
  • 4373 « Caisse de retraite et de prévoyance »
  • 4378 « Autres organismes sociaux »
  • 4421 « Prélèvement à la source » (impôts sur le revenu depuis janvier 2019)

En contrepartie des charges salariales, il faudra débiter le compte 641. De la même manière, la majorité des entreprises et des logiciels de paie emploient des subdivisions de compte. Vous pourrez ainsi trouver des écritures générées automatiquement par ces logiciels (exemple : compte 43731 pour les cotisations à une caisse de retraite et 43732 s’il y a une deuxième caisse de retraite).

 

Comment comptabiliser les charges patronales ?

 

La comptabilisation des charges patronales est réalisée par groupe de deux écritures équilibrées. Pour ces écritures comme pour les charges salariales, les subdivisions sont libres mais vos écritures comptables doivent être identique.

 

Comment comptabiliser les cotisations URSSAF patronales ?

 

Pour enregistrer vos cotisations URSSAF, vous pouvez débiter le compte 6451 « Cotisations à l’URSSAF » et créditer le compte 431 « Sécurité Sociale » du même montant.

 

Comment comptabiliser les autres charges patronales ?

 

Les autres charges patronales se comptabilisent de la même façon. Il suffira de débiter le compte de charges correspondant et créditer le compte de tiers correspondant à la caisse.

 

Comment passer toutes ces écritures de paie dans votre comptabilité ?

 

Au fur et à mesure que vous créez ces écritures de paie dans votre comptabilité, vous vous entrerez les 3 groupes d’écritures cité au-dessus : salaire net, charges salariales et charges patronales. En revanche, la plupart des logiciels de paie fusionne les deux premières écritures en une seule écriture.

Le but de ce regroupement est de simplifier les écritures de paie mais a également pour but de faire apparaître le salaire brut dans les comptes 641. En effet, vous avez surement remarqué que pour ces deux groupes d’écritures, vous débitez toujours les comptes 641 « Rémunération du personnel ».

Ainsi en fusionnant ces écritures, vous ajoutez dans les comptes 641, le salaire net et les charges salariales. Par conséquent, grâce à cette addition, vous débiterez les comptes 641 pour le montant du salaire brut automatiquement.

Vous pouvez utiliser notre logiciel de paie ECOPAYE pour réaliser les fiches de paie et déclaration sociales DSN de vos salariés.

3 fiches + contrat = 75€

Contactez-nous